Accueil » Mode » L’origine du monde portait du rouge : Bella Hadid à Cannes

L’origine du monde portait du rouge : Bella Hadid à Cannes

C’est indéniablement la star de la semaine, le photocall le plus vu et commenté du Tapis Rouge Cannois 2016 : Bella Hadid, le sublime mannequin de 19 ans, sœur de Gigi Hadid et fille de l’homme d’affaires palestinien Mohamed Hadid a monté les marches cannoises dans une robe rouge vif qui laissait peu de place à l’imagination. Fendue jusqu’à la taille décolletée devant et dans le dos, le tissu avait l’air d’épouser le corps sexy à souhait de la belle jeune femme. Devant les photographes, le jeune mannequin, qui a défilé pour les plus grands, Tom Ford, Chanel ou Burberry entre autres, a remis tranquillement ses seins en place pour la photo, comme si c’était la chose la plus naturelle du monde.

Exposant la perfection de ses courbes aux flashs, Bella a même subi un incident de Tapis rouge sans que cela ne semble la gêner. On se demande même si ce n’était pas savamment orchestré. Le vent a brièvement écarté le pan de sa robe déjà fendue pour dévoiler son sexe à peine caché par un micro tissu rouge de la même couleur que sa robe. Parfaitement lisse et épilé, son sexe a ému les photographes et les internautes. Pourtant, avec son visage fier, orgueilleux et pas du tout aguicheur, Bella Hadid a réussi à jouer le chaud et le froid, à donner à voir sans se laisser posséder. Avec son petit chignon sage et son maquillage parfait, la jeune néerlando-palestinienne a confirmé qu’elle était capable de raconter une histoire et de nous tenir en haleine juste avec son corps parfait et une belle robe.

Magnifique Balla Hadid au Festival de Cannes 2016

Balla Hadid qui monte les marches du Festival de Cannes 2016

À propos NoNo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*